Articles pour le mot-clé : cheval

Ma contribution dans « Les 7 sens » du Cercle du Leadership : Intuition, notre GPS de série

06 mar
06/03/2018

Sans titre-1

Consulter l’ouvrage

 

« Intuition, notre GPS de série

Un rond de longe, un cheval en liberté, un dirigeant s’apprêtant  agir avec.

Le décor est planté, la consigne moins facile à saisir pour ce meneur d’hommes programmé à déployer des stratégies mûrement réfléchies : « vous avez 15 min pour faire ce que « votre cœur vous dicte de faire » avec ce cheval ». Lourd silence ! « Euh, pardon vous pouvez répéter la consigne ? Qu’est-ce que je dois faire avec le cheval ? ». « C’est à vous de me le dire ; laissez-vous guider par votre cœur, organe de perception ». De nouveau, long silence, puis, respiration profonde, puis, « Je ne sais pas si je vais oser mais j’ai envie de…et j’ai l’intuition que… ». Cette fois, c’est parti et quand, quelques minutes plus tard, je lui pose la question « Demandez au cheval s’il a quelques conseils ou suggestions à vous faire sur la façon de vous aider à réaliser le désir de votre cœur avec lui », c’est du tac au tac et sans sourciller que le même dirigeant répond : « Libère ton maître intérieur » ! C’est bon, on y est : la boussole intérieure a été sollicitée et la petite voix intérieure écoutée ! Fin de l’activité : « C’est magique, tout s’est déroulé comme je l’avais imaginé. J’avais l’impression d’avoir retrouvé mon âme d’enfant ».

J’adore cette activité nommée « Désir du cœur » créée par Linda Kohanov auprès de laquelle je me suis formée à l’équi-coaching.

Sortie de son contexte, cette scène pourrait paraître abracadabrantesque. Cet exercice extrêment puissant permet d’activer son intuition (in-tuition, en anglais : enseignement, information entrante) et de la transformer en intention (en- tension), en court-circuitant notre cerveau logique et bien pensant ; à la façon dont les chevaux traitent l’information, dans l’instinct et l’instant, les rendant hyper-agiles émotionnellement, donc réactifs et adaptables.

« Apprenez à penser avec le cœur et apprenez à ressentir avec l’esprit », disait Theodor Fontane.

Cette posture nécessite du courage car elle va à l’encontre de ce que les règles sociales exigent : analyse, recul, prise de hauteur… dans la prise de décision. Et paradoxalement, on entend souvent l’adage « on fait confiance aux chevaux pour retrouver l’écurie ».

Alors, à quel Saint se vouer ? A celui de l’Entre-Deux !

Celui « à cheval » entre Chronos et Kaïros, entre l’inné et l’acquis, entre l’expérience (connaître) et les théories (connaissances), …, celui à la lisière de l’expérience passée et du futur immédiat, celui hyper-connecté à l’environnement extérieur mais qui s’en remet, in fine, à la richesse de son monde intérieur. L’intuition !

Ce saint de l’Entre-Deux œuvre en chacun de nous. Il suffit simplement de le nourrir et de l’écouter pour qu’il exprime sa toute-puissance, un peu à la façon d’un artiste : par petites touches. L’intuition serait donc une question de posture, d’ouverture, ce méta-sens qui convoque tous les autres pour devenir opérant. Cela fait-il sens ? Me concernant, cela tombe sous le sens ! »

P.193 - Laure Soulage

 

De l’usage de la pleine conscience : enfin un sujet majeur abordé par L’EPERON

17 nov
17/11/2015

Couv EPERON nov 2015LA PLEINE CONSCIENCE, autrement connue sous le nom de MINDFULNESS : il était grand temps que la presse spécialisée aborde ce sujet ! Bravo au magazine l’Eperon qui a enfin rédigé un papier sur le sujet. C’est une pratique courante et, je dirais, quasiment inhérente à l’approche Eponaquest. Un outil indispensable pour se recentrer et pour les cavaliers, se connecter à leur partenaire. Seul bémol : je parlerais de « préparation émotionnelle » plutôt que de « préparation mentale » puisque l’objectif consiste, justement, à se libérer de toutes les scories mentales…

 Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien suivant.

En savoir plus →

Linda Kohanov dans le N° de Psychologies Magazine de novembre 2015

09 nov
09/11/2015

Couv-Psychologies-Mag-Nov-2015Maintenant familier de l’approche Eponaquest®le magazine Psychologies Magazine, sous la plume de Isabelle Taubès, s’est à nouveau intéressé à cette approche singulière . « Freud a inventé la psychanalyse en étudiant les symptômes des névrosés. C’est en observant des chevaux difficiles que Linda Kohanov a élaboré l’approche Eponaquest®, une méthode de développement personnel assisté par le cheval, où l’animal est un partenaire, pas un outil. Nous l’avons rencontrée. »  Son 4ème livre, « Ensemble et puissants… comme les chevaux », décrit très précisément le fruit de plus de 20 ans de recherches et d’observation des chevaux réputés difficiles.

 Pour en savoir plus sur cet article, cliquez sur le lien suivant.

En savoir plus →

Chevaux, miroir de l’âme pour le magazine Happinez

09 oct
09/10/2015

Couv-Art-HappinezTrès beau papier de Happinez ! Plein d’humanité, d’authenticité et si proche de l’approche Eponaquest®.

 Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien suivant.

En savoir plus →